•  

     

     

     

    çà ne m'arrive pas souvent,

    mais ce soir j'ai envie de divulguer mes coups de cœur musicaux du moment... 

    ... ils sont peut-être "simplistes et commerciaux" mais je les apprécie tels qu'ils sont :

     

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai connu BROKEN BACK sur la fan zone cet été depuis j'apprécie beaucoup,

    et les textes de Claudio CAPEO me touchent énormément  ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

       

     

      

    - Bonne année 2017

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

                 

                  

                 

    toujours avec lâcheté, hier soir c'est à Berlin que ces abrutis ont frappé ...

    Alors une nouvelle fois, nous devons nous montrer solidaires avec ceux qui sont meurtris !

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •    

     

     

    La toute dernière vidéo sur BORDEAUX réalisée par Mathieu MAXIME en ce début du mois de décembre 2016. Vous retrouverez ici la plupart des illuminations majeures de la ville pour cette fin d'année. De superbes images à découvrir ...   

     

     

     

     

      

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

    et voici quelques vues prises à l'occasion d'une promenade nocturne dans Bordeaux mercredi soir ...

     

    le Belem quai Richelieu

    le BELEM illuminé, quai Richelieu

     

     

     

    la place de la Bourse

    la place de la Bourse et son reflet dans le miroir d'eau

     

     

     

    le cours Chapeau Rouge

    le cours Chapeau Rouge vu de la place Jean Jaurès

     

     

     

    la promenade Sainte Catherine

     le renne de la promenade Sainte Catherine 

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Une balade nocturne dans le Bordeaux Médiéval ? 

    moi le noctambule ... j'y vais !!! 

     

     

    balade nocturne dans Bordeaux le 08 décembre 2016

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

    Depuis le 25 novembre, Bordeaux a retrouvé ses  illuminations des fêtes de fin d'année ... 

     

    Illuminations à Bordeaux (décembre 2016)

     

     

    Illuminations à Bordeaux (décembre 2016)

     

     

    Illuminations à Bordeaux (décembre 2016)

     

     

    Illuminations à Bordeaux (décembre 2016)

     

     

    Illuminations à Bordeaux (décembre 2016)

     

     

    Illuminations à Bordeaux (décembre 2016)

     

     

    Illuminations à Bordeaux (décembre 2016)

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Une manière originale de visiter Bordeaux ...

    c'est sur le site officiel de l'Office de Tourisme : une visite de Bordeaux en arrivant du ciel !

    Faites le choix de votre quartier ou du site à visiter, et vous y êtes en un clic.

    C'est génial, alors cliquez sur le lien ci-dessous, passez tout de suite en mode "plein écran", déplacez-vous et choisissez votre "point de chute" avec le clic gauche de la souris. 

    Alors bonne visite (*) ...

     

     visite de BORDEAUX en 360°

     

     

     

    (*) mon quartier : c'est Pey-Berland, j'habite à 200 m de la cathédrale, juste à côté du Musée des Arts Décoratifs et du Design.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

                                                                          

     

     

    MARMAIN Patrice ‏@MARMAINPatrice                                 il y a 27 minutes   Bordeaux, France         

     

                                                              

     Un excellent moment à bord du Sicambre le week-end dernier pour un diner croisière très sympa au fil de la Garonne.

     

                                                                   

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

    Pas génial la  météo cet après-midi sur Bordeaux !!!

    Du coup j'en ai profité pour rechercher, découvrir, regarder et admirer quelques vidéos sur Bordeaux et son centre ville, c'est à dire mon environnement quotidien. 

    Alors voilà cinq "clips" qui m'ont beaucoup plu, pour présenter Bordeaux en images et en musique.  

    Ces vidéos sont désormais référencées dans une rubrique (en haut à droite) au début de mon blog : "VIDEOS : découverte de BORDEAUX", rubrique qui sera alimentée au fur et à mesure de mes coups de cœur.

    Cliquez, passez en mode "plein écran" et regarder, apprécier ... et pour ceux qui ne connaissent pas, prenez le temps de découvrir des images magnifiques ... pour en prendre plein les yeux !!! 

    C'est désormais mon univers quotidien, et j'y suis heureux ...

    Alors rendez-vous à BORDEAUX ... je vous y attends :

     

     

    (pour apprécier au maximum : passez en mode plein écran)

     

     

                              (1) 

    "RENDEZ-VOUS à BORDEAUX - opus 2 :

    la vidéo la plus récente, tellement réelle qu'on s'y croirait. Magnifique pour moi... car non seulement je retrouve les images de mon quartier, mais aussi les manifestations auxquelles j'ai participé ...  

                           

      

     

     

                                     (2)

           "BORDEAUX TIMELAPSE - La réalité n'existe pas"

    attention,çà démarre tout doucement ... et puis tout s'accélère ... comme la vie à Bordeaux !!! Ce clip est génial avec une musique très appropriée pour accompagner des images exceptionnelles et splendides, tournées à la porte de chez moi. A voir et à revoir absolument ... moi je ne m'en lasse pas !!!

    Bienvenue chez moi, à Bordeaux ...

     

     

      

                      (3)

                  "RENDEZ-VOUS à BORDEAUX - opus 1 :

    personnellement, je préfère la version la plus récente bien sûr (opus 2), mais celle-ci est réussie et magnifique elle aussi ...

            

     

     

      

     

                                                                             (4)

    "BORDEAUX - People in the Streets" :

    l'un de mes trois clips préférés, que je passe et repasse. Une superbe vidéo anglo-saxonne, pleine de charmes qui transmets parfaitement la douceur de vivre à Bordeaux ... c'est tellement vrai, un régal pour moi !

     

     

             

                                      (5)

    "BORDEAUX et ses monuments vus du ciel" :

    une autre façon de voir le centre de Bordeaux, splendide ! 

                                             

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Malgré le mauvais temps annoncé en ce vendredi 11 novembre, aucune goutte de pluie n'est tombée, aucun vent n'a soufflé et même quelques rayons de soleil ont percé les nuages et agrémenté cet après-midi ; du coup les Bordelais et même encore quelques touristes, sont venus déambuler sur les quais et dans le centre ville de Bordeaux ...

    vers 15h30, quail Richelieu à Bordeauxsur les quais, au bord de la Garonne ...

     

    rue Sainte Catherine vers 17h00 ... et rue Sainte Catherine.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

    Demain soir 11 novembre 2016, c'est la quatrième journée du championnat de France de Volley ligue AM. Le Stade Poitevin Volley Beach (après 2 victoires et 1 défaite) va entreprendre un déplacement périlleux salle Charpy chez le Paris Volley. Je ne connais pas cette salle aussi bien que Lawson Body bien sûr, mais c'est sans aucun doute la seconde salle de volley que j'ai le plus fréquenté pour de multiples occasions depuis 17 ans. Et j'y retournerai peut-être un jour avec grand plaisir.

    Par contre depuis le 15 septembre dernier, je me suis "éloigné" un peu plus de Poitiers ... et de son club de volley. Après avoir participé modestement à la reconstruction du nouveau SPVB depuis septembre 2012 comme membre du Comité Directeur, l'échéance "naturelle" de nos mandats de quatre ans (une olympiade) était programmée le 15 septembre 2016. Vu mes absences systématiques à chacune des réunions depuis plus de deux ans, et étant donné le nombre insignifiant de matchs auxquels je pouvais assister durant la saison, j'ai raisonnablement décidé de ne pas me représenter pour un nouveau mandat au sein du Comité Directeur, afin de laisser la place à quelqu'un de plus disponible et davantage présent. 

    Moins d'engagement personnel, moins d'échanges et donc moins d'infos, tout çà va sans doute me manquer ... mais ma passion et mes encouragements pour ce club restent les mêmes !!!

    Bonne saison 2016/2017 et bonne chance au SPVB !

     

     

    l'équipe du SPVB 2016/2017démarrage du club en Nationale 1 en 2012, en Elite en 2013, en Pro B en 2014, puis en ligue A depuis 2015, voici l'équipe du Stade Poitevin Volley Beach pour la saison 2016/2017.

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Deux fois par an (en octobre et en mars), la "Foire aux Plaisirs" investit les 12 hectares de la place des Quinconces à Bordeaux.

    Durant près de quatre semaines, en automne et au printemps, la "Foire du Trône Bordelaise" s'installe en plein centre ville avec plus de soixante attractions, des plus simples au plus délirantes.

    Alors voilà quelques photos de cette dernière édition du 7 octobre au 2 novembre 2016

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    http://foireauxplaisirs.com/attractions/ 

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

    Il est arrivé l'autre samedi, le 29 octobre en début de soirée, et s'est amarré quai Richelieu au Ponton d'honneur. Là même où l'HERMIONE s'était installée en 2014 et en 2015 pour quelques jours seulement.

    Pour la première fois, lui le BELEM va passer l'hiver à Bordeaux ... jusqu'au 30 mars 2017.

    Ce trois-mâts du 19e siècle, est le dernier grand voilier de commerce français et l'un des plus vieux "bâtiment" au monde encore naviguant sur tous les océans du globe. 

    Je l'avais déjà vu au même endroit fin juin cette année, à l'occasion de "Bordeaux fête le vin", mais c'est encore avec plaisir que je l'ai retrouvé jeudi dernier vers midi ...  

     

    le Belem quai Richelieu à Bordeaux

    Jusqu'à fin décembre, l'équipage doit procéder à l'entretien de tout ce qui se situe "hors d'eau" ...

    le Belem quai Richelieu à Bordeaux

    à Noël, le BELEM sera illuminé d'immenses guirlandes ...

    le Belem quai Richelieu à Bordeaux

    puis en janvier, le Belem quittera le quai Richelieu pour entrer en cale sèche afin d'assurer l'entretien de ses parties immergées. 

    le Belem quai Richelieu à Bordeaux

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  •  

     

     

    Quand je suis arrivé à Bordeaux en juin 2014, je ne connaissais pas ou très peu la ville et sa métropole. Désormais, je ne souhaite plus en repartir ...

    Aussitôt, j'ai beaucoup apprécié Bordeaux, ses quartiers, ses monuments, ses commerces, ses habitants, son fleuve et son tram ... ses animations, son effervescence, son agitation mais aussi sa quiétude. Quoi que l'on cherche à Bordeaux ... on le trouve facilement.

    De nombreux "Poitevins" sont venus me voir, mais quelques uns me manquent beaucoup. J'adore faire découvrir ma "nouvelle ville" à ceux qui viennent me rendre visite. Alors pour ceux qui n'ont pas encore découvert mon univers Bordelais mais aussi pour ceux qui le connaissent déjà, voilà un clip vidéo (commandité par l'Office de Tourisme) pour apprécier et découvrir mon environnement au bord de la Garonne ... c'est une succession d'images très récentes, de lieux très proches de chez moi et de manifestations auxquelles j'ai assisté cette année.

    Alors plongez dans mon quotidien  ... et comprenez mon plaisir de vivre ici !!!!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  •     

     

     

     

     

    BORDEAUX serait la première destination mondiale à ne pas manquer en 2017 selon "LONELY PLANET", et ne comptez surtout pas sur moi pour contester ce choix !!!

     

    Bordeaux en tête du best of de Lonely Planet

     

    extrait de la newsletter de Bordeaux du 26 octobre 2016 :

    Lonely Planet, leader mondial des guides de voyage, place Bordeaux en tête des villes à ne pas manquer en 2017 !

    10 pays, 10 régions et 10 villes sont sélectionnés chaque année depuis 12 ans par un panel d'experts Lonely Planet. Les destinations sont choisies en fonction de leurs actualités, de leurs initiatives touristiques récentes ou de leur cadre encore préservé. Cette année, Bordeaux trône à la première place de ce classement mondial, devant Le Cap, Los Angeles...

    Le guide décrit notre ville, à seulement 2 heures de Paris en mi-2017, où la Cité du Vin, fraîchement inaugurée, "vient parachever l'impressionnante transformation des berges de la Garonne"... Tandis que "le futur de Bordeaux s'écrit sur la rive droite (...) avec des constructions et des aménagements soucieux du paysage urbain. " Sans oublier "les tables bordelaises [qui] n'en finissent plus de se réinventer."

    La publication de ce palmarès, diffusé dans 8 langues, permettra à la ville de Bordeaux de rayonner dans le monde entier auprès de tous les passionnés de voyages et de destinations exceptionnels.
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  •  

     

     

    A quai depuis samedi dernier face à la place de la Bourse, je voulais attendre son départ mardi soir à 18h00 pour le "saisir" de près en pleine manœuvre ...

    et puis voilà, je suis arrivé 5 mn un peu trop tard, bref en étant vulgaire : "j'ai "merdé" !!!

     alors voilà mes photos (fuyantes) de ce yacht "atypique" à bien des égards, qui a attiré pendant plusieurs jours les regards d'une foule de curieux ...                   

     

     

    le yacht Russe  "A"  s'éloigne des quais Bordelaistrop tard pour moi ... le "A" vient de quitter les quais du centre ville de Bordeaux !

     

     

     

      le "A" quitte le port de la Lunele "A" s'éloigne au milieu du port de la Lune vers le pont Chaban-Delmas

     

     

    le "A" face au pont Chaban-Delmasle pont Chaban-Delmas fermé à la circulation, son "tablier" en haut pour laisser passer le "A"

     

     

     

     

     Sud-Ouest a consacré un reportage très complet sur ce touriste très particulier...

     

    = = = = = = = = = = = = = = = = = =  =

     

     

    et voilà le reportage de Sud-Ouest (du 26/09/2016) pour l'explication complète de cet étrange yacht accosté à Bordeaux du 24 au 27 septembre 2016 =

     

     

     

     Bordeaux : le yacht du milliardaire russe part ce mardi à 18 heures

     le yacht Russe  "A"  ancré à BordeauxDans la soute arrière tribord, trois annexes futuristes prennent place © Stéphane Lartigue

     

     

     

    Le "A" est dans le port de la Lune depuis samedi, provoquant curiosité et admiration des badauds. Le navire luxueux sera sur le départ ce mardi vers 18h. 

    Le "A", du nom de son propriétaire russe et de son épouse, Andreï et Aleksandra Melnitchenko​, appareillera mardi soir à la marée de 18 heures, passant sous le pont Chaban. Les images promettent d'être magnifiques. 

     

    Lors de son entrée samedi, le mega yacht a croisé le paquebot "Nautica" sur le fleuve, pour une manœuvre périlleuse entre deux mastodontes dans le port de la Lune. Le paquebot aurait dû être déjà parti mais ce dernier, face à un problème technique, n'a pu appareiller qu'avec une heure de retard.

     

                                               Le "A" lors de son arrivée à Bordeaux samedi© Photo Olivier Barreau

     

      

    Des chiffres qui donnent le tournis

    Les chiffres qui le caractérisent donnent le tournis : 119 mètres de long, 6000 tonnes, pour un coût de construction de près de 300 millions d'euros. Il abrite 7 suites, pour 14 passagers et 42 membres d'équipage. Un bolide qui peut atteindre la vitesse de 25 nœuds, pratiquement sans faire de vagues, grâce à sa prouve inversée.  

     Depuis samedi, ses formes futuristes et son côté hi-tech fascinent les amoureux de gros bateaux : depuis la rive droite, une soute arrière immense dévoile en son flanc tribord arrière trois annexes (petits bateaux) à moteur futuristes dans lesquelles les passagers peuvent embarquer depuis la cale du navire. 

    Après Saint-Malo et Dinard, le yacht a choisi de faire escale à Bordeaux créant l'émulation sur les quais.

     

     

    mais quel est ce bateau incroyable sur les quais

    le yacht Russe  "A"  ancré à BordeauxLe "A" tire son nom de la première lettre des prénoms de son propriétaire et de sa femme, Andreï et Aleksandra Melnichenko

     

     Le yacht "A", dessiné par Philippe Starck, est amarré face à la place de la Bourse depuis samedi. Il repartira mardi à 18 heures

    C'est un navire incroyable que peuvent admirer les Bordelais depuis samedi. Dessiné par Philippe Starck, le yacht "A", du milliardaire russe Andrei Melnitchenko, est amarré depuis ce week-end dans le port de la Lune, face à la place de la Bourse. Il fait penser à un navire de guerre furtif

     Un mastodonte long de 119 mètres lancé en 2008, qui a coûté 300 millions de dollars et figure parmi les navires de particulier les plus chers et les plus grands du monde. Un navire encore plus impressionnant vu de l'intérieur.

     

     

                                      La bête fait 119 mètres de long et déplace 6000 tonnes© Photo Guillaume Bonnaud

     

    Un type d'embarcation qu'on voit plus souvent sur la Riviera ou aux Bahamas qu'en Gironde et dont le plein de gazole coûte la bagatelle d'1,4 million de dollars. Il devait quitter Bordeaux ce lundi à 15 h 30. Finalement, ses occupants actuels, dont l'identité est jalousement gardée, ont décider de rester un peu plus longtemps. Ils repartiront donc ce mardi à 18 heures. La levée du pont Chaban, prévue ce lundi, est donc reportée à ce mardi. 

     

     

    = = = = = = = = = = = = = = = = =

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    Après quelques jours bien agréables en Sologne ...

    une vue du petit village médiéval de Mennetou sur Cher   une vue du petit village médiéval de Mennetou sur Cher

    avec la visite du magnifique village de Mennetou sur Cher,

    une vue du petit village médiéval de Mennetou sur Cher   une vue du petit village médiéval de Mennetou sur Cher

     

     

    changement de décor dimanche, et retour à Bordeaux pour reprendre le boulot lundi matin sous climatisation ...

     

    ... et une température extérieure de +37° à 19h00 ce soir à Mériadeck,

    bref une rentrée Bordelaise très "chaleureuse" !!! 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

     

     

    A Bordeaux, la douceur de cette fin d'après-midi du mardi 2 août, incite à une irrésistible envie de se balader et flâner sans but précis, simplement pour s'immerger dans cette douce ambiance de début de soirée estivale au bord de la Garonne.

    La fréquentation et la frénésie vécues ces dernières semaines dans l'hyper-centre, nous conduisent vers un quartier toujours très fréquenté jusqu'à très tard le soir, mais toujours apprécié pour sa quiétude et sa douceur de vivre : les CHARTRONS .

    Selon moi, l'un des quartiers les plus agréables de Bordeaux, où l'histoire et le passé architectural omniprésent s'associent parfaitement à l'ambiance moderne d'une ville en plein développement ...

     

     

     

          

     - une balade dans le quartier des Chartrons

     

     

     

     

    = = = = = = = = = =

      

     

     

    Vous pouvez déjà connaître l'itinéraire que j'emprunte chaque jour pour aller au bureau, de mon appartement rue Castelmoron vers la rue Jean-Jacques Bel :

    (cf. mon article du 19 juillet 2016 : http://patrice-marmain.blogg.org/mon-trajet-quotidien-a126329652 )

     

     

    plan de Bordeaux (image Google)

     

    ... alors démarrons des allées de Tourny pour nous diriger vers les "CHARTRONS", séparés de l'hyper-centre Bordelais par l'esplanade des Quinconces : nous contournerons les Quinconces par l'ouest pour pénétrer dans ce quartier historique de Bordeaux qui doit son nom à une ancienne abbaye des Chartreux située en ce lieu au Moyen Age.

     

    - - - - - - - - - -  

     

        En longeant les allées de Tourny, une vue sur le monument des Girondins aux Quinconces, au bout de la rue de Sèze.      En remontant les allées de Tourny vers le Cours de Verdun, au bout de la rue de Sèze on peut voir le monument des Girondins qui semble transpercer le feuillage de l'esplanade des Quinconces.

     

     

    - - - - - - - - - -  

     

    à la croisée du cours du Maréchal Foch et de la rue Ferrère Après avoir suivi la rue Boudet, pour rejoindre les Chartrons j'emprunte la rue Ferrère et traverse le cours du Maréchal Foch  ...

     

     

    - - - - - - - - - -

     

     

    nous voilà aux CHARTRONS ... un quartier où se sont établis dès le XVIIème, de nombreux négociants étrangers (Anglais, Flamands, Hollandais, Irlandais).

     le côté sud du cours Xavier-Arnozanvoici le côté sud du cours Xavier Arnozan (côté pair) avec de très beaux bâtiments et de superbes façades  (au centre, celle d'un temple protestant).

     

     

     

     

    je traverse le cours Arnozan très ombragé, une des voies majeures de ce quartier ...les beaux balcons au nord du cours Xavier Arnozan... pour rejoindre le côté impair du cours, avec son alignement de maisons bourgeoises et leurs jolis balcons.

     

     

     

     

    cours Arnozan, l'arrière du CAPC - Musée d'Art Contemporain de Bordeauxcours Arnozan en direction des quais, à droite voici l'arrière de l'ancien entrepôt Lainé construit au XIXème siècle (destiné au commerce des denrées coloniales), qui abrite depuis 1975 le CAPC (Centre d'Arts Plastiques Contemporains), devenu en 1984 le Musée d'Art Contemporain de Bordeaux.

     

     

     

     

     

       à l'angle de la rue Notre Dame et du cours Arnozan   Plus de cinquante pays ont installé leurs consulats à Bordeaux. Le Consulat d'Espagne est situé à l'entrée de la rue Notre Dame, à l'angle du cours Xavier Arnozan.

     

     

     

    rue Notre Dame, dans le quartier des Chartrons au carrefour de la rue Notre Dame et de la rue Cornac

     la rue Notre Dame est idéale pour pénétrer et "plonger" dans le quartier des Chartrons, avec ses bistrots, ses restaurants et ses nombreux brocanteurs et antiquaires

    au carrefour de la rue Notre-Dame et de la rue du Couvent

     

     

    le parvis de l'église Saint Louis     rue Notre Dame, sur le parvis de l'église Saint-Louis des Chartrons. Edifiée à la fin du XIXème siècle, de type néogothique, elle abrite l'orgue symphonique le plus important de la région Aquitaine et une sacristie en bois d'acajou.

     

     

    le village Notre Dame aux ChartronsCréé en 1982 dans les locaux d’une ancienne imprimerie au cœur des Chartrons, le Village Notre Dame est la première galerie d’antiquités d’Aquitaine. 

    Cette galerie regroupe plusieurs stands répartis sur deux niveaux d’une surface totale de 1 500 mètres carrés.

    Le Village Notre Dame, est devenu une référence dans le domaine de la vente des antiquités allant du XVIIème au XXème siècle et dans des spécialités aussi variées que le mobilier, les tableaux, le design du XXème siècle, les objets d’Art, les tapis, l’Art Contemporain, les bijoux, l’argenterie et les luminaires.

     

     

     

     

    la halle des Chartrons, vue de la rue Sicard.

    La Halle des Chartrons a été bâtie en 1869 sur les lieux d'un ancien marché et rénovée en 1998. De forme octogonale, dotée d'une charpente métallique et de 18 baies vitrées ouvertes vers l'extérieur, la Halle des Chartrons accueille des nombreuses manifestations culturelles : concerts, expositions, salons ...

     

    la Halle des Chartrons, place du Marché des Chartrons.

     Tout autour de la Halle, de nombreux bars et restaurants accueillent touristes et Bordelais.

    l'église Saint Louis au dessus de la Halle des Chartrons

     

     

     

     

        la rue Vandebrande       un peu plus au nord des Chartrons, voici la rue Vandebrande, fleurie et verdoyante. Cette rue bordée de maisons de deux étages au plus, est située dans un secteur autrefois habité par de riches négociants et commerçants Flamands et Hollandais. Aujourd'hui plusieurs rues portent leurs noms, Vandebrande était un maître verrier du 18ème siècle.

     

     

     

        l'entrée sous porche de la rue Barreyre      La majorité des rues perpendiculaires aux quais des Chartrons  présente une entrée (ou une sortie) dite "sous porche" ; ceci en fait l'une des caractéristiques de ces quais. C'est le cas ici de la rue Barreyre.

                                                                             

     

     

     

     

                       quai des Chartrons au début du XXème siècle                      le quai des Chartrons d'hier (début du XXème siècle) avec ses charrettes et ses barriques ...

     

    quai des Chartrons,    ... et le quai des Chartrons aujourd'hui, avec son "skate parc" et un peu plus loin sur la droite le hangar n° 14. Les hangars d'autrefois ont été réhabilités en espaces commerciaux, culturels et associatifs ; ils accueillent aussi des événements de tout genre.

     

     

     

     

     

    quai des Chartrons, au bord de la Garonnepromenade piétonnière quai des Chartrons, rive gauche sur les bords de la Garonne avec au fond le "port de la Lune" et le pont Jacques Chaban-Delmas.quai des Chartrons, au bord de la Garonne

     

     

     

    quai des Chartrons, au bord de la Garonne

     en continuant vers le quai Louis XVIII en direction du centre ville ...

     promenade piétonnière quai des Chartrons, au bord de la Garonne  au fond (plein centre) : la place de la Bourse et le quai Richelieu

     

    promenade piétonnière quai des Chartrons, au bord de la Garonne  quai Louis XVIII avec une vue (au fond) sur le Pont de Pierre et le quartier Saint-Michel

     

             le "Sirena" à quai                     un petit coup d'œil sur le "Sirena", 181 m de longueur sous pavillon des Iles Marshall, accosté pour plusieurs jours quai Louis XVIII

     

     

     

    la Bourse Maritime le bâtiment de la Bourse Maritime

     

     

    quai Louis XVIII, en arrivant aux Quinconcesquai Louis XVIII en arrivant devant l'esplanade des Quinconces

     

     

     

    esplanade des Quniconces

    l'esplanade des Quinconces et ses deux colonnes rostrales de 21 m de haut face à la Garonne. Avec 12 hectares dont 6 hectares d'espaces verts, les Quinconces ont accueilli en plein centre ville il y a seulement quelques jours, l'une des plus grandes "Fan Zone" de l'Euro 2016 :

    la Fan Zone de Bordeaux pour l'Euro 2016

     

     

     

    La place des Quinconces créée au début du XIXème siècle, serait la plus grande place publique d'Europe. Elle accueille de très nombreuses manifestations tout au long de l'année : foires, fêtes, concerts ...

    l'esplanade des Quinconces l'esplanade des Quinconces en regardant vers le monument et la fontaine des Girondins.

     

    le monument des Girondins

     le monument aux Girondins, édifié entre 1894 et 1902 en mémoire des députés Girondins victimes de la Terreur.

    le monument des Girondins et sa fontaine

     

     

    après cette promenade et cette visite aux Chartrons, retour à notre point de départ aux allées de Tourny.

    A bientôt, pour une autre découverte de Bordeaux.

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

    Voici un article paru aujourd'hui dans "Les Echos" qui vient confirmer le résultat des différentes enquêtes déjà publiées précédemment. Outre les touristes et visiteurs de tous les horizons toujours très nombreux, Bordeaux séduit également une population de tout âge, désireuse de s'installer durablement dans une grande métropole où chacun peut trouver son bonheur selon ses goûts et ses appétences dans la douceur des bords de la Garonne. 

    Les investisseurs suivent la tendance bien sûr, et eux aussi s'intéressent beaucoup à notre belle ville de Bordeaux ... 

     

     - - - - - - - - -

     

     

        du 01/08/2016

     

    Bordeaux : une ville prisée des investisseurs
    Les prix ne cessent d’augmenter à Bordeaux et n’ont pas connu la pente descendante de la plupart des villes françaises ces dernières années. La ville a été totalement rénovée depuis 4-5 ans, ce qui contribue fortement à son rayonnement.
     

    « Les prix ont chuté dans la plupart des villes françaises depuis le pic haussier de 2011, sauf à Bordeaux qui a toujours la cote. La ville, très à la mode, a même connu un emballement exceptionnel de ses prix et transactions et le phénomène devrait se poursuivre au moins dans les trois années à venir », explique Fabrice Abraham, directeur du réseau Guy Hoquet. La hausse des prix, constante ces dernières années, s'est accélérée depuis 3-4 ans, portée par de grands projets de rénovation et soutenue par une forte demande aussi bien pour l'achat que la location. Les prix moyens sont actuellement de 3.128 euros le mètre carré pour les appartements et de 3.090 euros pour les maisons, selon les estimations de MeilleursAgents.com. Ils ont augmenté de 1,6 % depuis trois mois, de 2,2 % depuis un an et de 14,4 % depuis cinq ans. « Les secteurs les plus cotés ont même pris 15 % ces 3 dernières années », d'après Guillaume Rachel, propriétaire de trois agences immobilières Laforêt à Bordeaux. Pour lui, cette hausse pourra se poursuivre seulement si Bordeaux attire davantage d'entreprises et d'emplois. De son côté Fabrice Abraham souligne : « la ville a rattrapé son retard. Jusqu'à il y a 4 ans, les prix étaient étonnamment bas par rapport à la taille de la ville, ils sont aujourd'hui plus cohérents ».

    La demande croissante, bien supérieure à l'offre devrait continuer de faire monter les prix. Elle est telle dans le centre-ville, sur le créneau des biens haut de gamme de type maisons avec piscine, avec de grands volumes, « que certaines transactions peuvent se réaliser en une journée quand les biens sont au prix de marché », explique Guillaume Rachel.

    Une ville qui attire beaucoup d'investisseurs
     
    Autre caractéristique de la perle d'Aquitaine : Bordeaux serait la ville idéale d'investissement pour 21 % des Français, devant Paris, Nantes et Lyon. C'est ce qui ressort d'un sondage Guy Hoquet-OpinionWay de fin juillet 2016. « Quoi de plus logique lorsqu'on connaît l'attrait de ces derniers pour cette ville rénovée, proche de la mer, des vignobles, bientôt à deux heures de Paris en train », argumente Fabrice Abraham. Ainsi, depuis 3-4 ans, 60 % des transactions dans l'hypercentre de la ville ont été réalisées pour de l'investissement locatif dans le réseau Guy Hoquet. Et, parmi ces investisseurs, seulement 20% sont Bordelais, le reste étant composé de Parisiens et d'étrangers. Il s'agit surtout d'appartements de surface modeste et de plus en plus achetés pour faire de la location saisonnière et non de longue durée. « Depuis un an, un achat sur deux de la part d'investisseurs est pour de la location courte durée de type Airbnb », avance le directeur de Guy Hoquet. Les immeubles bordelais également sont des biens prisés des investisseurs. A la différence des grands immeubles haussmanniens parisiens, « l'immeuble typique bordelais a rarement plus de trois étages, 300 m2 de surface et un seul appartement par étage », précise Clément Kaufmann, agent immobilier de l'agence Espaces atypiques à Bordeaux. La ville bénéficie d'un marché locatif très tendu et offre une rentabilité moyenne de 3 %, contre 4 % à Paris et 5 % à Nantes, par exemple, selon les chiffres de Guy Hoquet. « La ville préférée des Français pour un investissement locatif n'est pas forcément la ville la plus rentable. Le choix de la localisation est soumis aussi à des critères de plus long terme tels que la volonté d'habiter dans le bien à la retraite ou de voir ses enfants y loger. De ce fait, au-delà de la pure rentabilité, l'investisseur prend en compte pour son projet l'environnement dans sa globalité, le rayonnement économique et culturel, et le potentiel du quartier ou de la ville. Sur ces points, Bordeaux s'est complètement transformée ces dernières années et bénéficie désormais d'un fort pouvoir d'attraction », conclut Fabrice Abraham.
     
    Une ville rénovée
     

    Ville noire, désagréable et mal famée il y a encore quelques années, Bordeaux a en effet été complètement rénovée et embellie par son maire Alain Juppé entre 1995 et 2000. Comme travaux on peut citer entre autres l'arrivée du tramway, la rénovation des façades, la construction de ponts au-dessus de la Garonne, le lancement des grands travaux ferroviaires pour installer une ligne TGV qui reliera Paris à Bordeaux en 2h05 au lieu de 3h20 dès mars 2017... Ville de plus en plus médiatisée, le port de Bordeaux (Port la lune) a été inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco en 2007 et la ville a été élue meilleure destination touristique européenne et ville préférée des Français en 2015 par le site European Best destinations.

    ...qui attire les Parisiens

    L'arrivée de la ligne TGV en 2017 a encouragé de nombreux Parisiens à investir ou migrer dans la capitale d'Aquitaine. Un phénomène qui a donné un coup de pouce à l'immobilier et contribué à faire grimper les prix. Dans l'agence Espaces atypiques, 30% des clients qui recherchent des biens bordelais le font depuis Paris. Signe de cet attrait de la ville, un sondage sur les villes préférées des cadres réalisé par Cadremploi, publié fin août 2015, montre que près de 8 cadres franciliens sur 10 veulent quitter Paris pour s'installer, et travailler, en région. Parmi leurs villes de prédilection figurent Bordeaux, Nantes et Lyon, surtout pour le cadre de vie. Ils trouvent aussi à Bordeaux des loyers à moitié prix.

    Les quartiers les plus cotés
     

    Considéré comme la vitrine du luxe bordelaise, le quartier le plus coté reste sans conteste le Triangle d'or, délimité par les cours Clemenceau, de l'Intendance et les allées de Tourny. On y trouve presque que des appartements dans des beaux immeubles réalisés par Louis-Urbain-Aubert de Tourny dans un style assez proche de son contemporain Haussmann à Paris. Quartier extrêmement recherché avec très peu de rotations, la demande y est croissante aussi bien à l'achat qu'à la location. Les prix au m2 atteignent les 6.000-6.500 euros. C'est le quartier de prédilection des investisseurs qui recherchent des appartements de taille moyenne. « L'autre type de demande pour ce quartier vient de CSP+ bordelaises qui ciblent davantage des maisons avec un petit terrain piscinable », explique Fabrice Abraham. Un appartement de 90 m2 en plein coeur du Triangle d'Or, rue Guillaume Brochon, qui s'était vendu il y a un an 380.000 euros s'est revendu récemment 505.000 euros (réseau Laforêt).

    Dans les quartiers très prisés du Jardin Public, Saint-Seurin, Saint-Genès, on trouve autant d'appartements que de maisons et pour ces dernières beaucoup sont de belles maisons bourgeoises, des hôtels particuliers mais aussi de traditionnelles échoppes bordelaises, maisons basses construites entre le second empire et l'immédiat avant-guerre. Un appartement de 110 m2 avec terrasse de 27 m2 avec 3 chambres au 1er étage est parti en 15 jours pour 462.000 euros (prix de mise en vente 445.000 euros) dans le réseau Laforêt.

    Ensuite, les Chartrons, « souvent comparé au Marais à Paris, très branché, dispose de nombreux restaurants, petits commerces », détaille Clément Kaufmann, agent du réseau Espaces atypiques. Dans ce quartier résidentiel au bord de la Garonne, très recherché pour son esprit « village », on trouve des biens atypiques type lofts aménagés dans d'anciens chais, des appartements ayant conservés leurs prestations anciennes issues de division d'hôtel particulier appartenant d'antan à des négociants en vin.... « Avec l'implantation de nouvelles écoles supérieures, le quartier a vu l'apparition d' une clientèle d'investisseurs souhaitant acquérir de petites surfaces a but locatif » souligne Guillaume Rachel. Aux Chartrons, un loft de 120 m2 en RDC avec terrasse, piscine et garage dans un emplacement idéal rue Notre Dame a été vendu en 3 semaines à 650.000 euros (5.400 euros/ m2) par des parisiens par l'agence Espaces atypiques. De même, un élégant appartement d'environ 277 m² offrant une belle vue sur la Garonne, au second étage d'un très bel immeuble du XVIIIème, avec patio en extérieur cave à vin et parking a été vendu 1,3 million d'euros par l'agence immobilière de luxe Coldwell Banker.

    Toujours dans le centre historique, le quartier de Saint Pierre- Saint Paul est surtout composé d'appartements. Quartier plus jeune et très dynamique qui a subi une excellente rénovation au cours de ses dernières années.

    Toujours très prisés, certes un peu plus éloignés du centre ville, les quartiers d' Ornano, Saint Bruno, Le Tondu à l'ouest de Bordeaux attirent une clientèle de deuxième, troisième accession assez jeune désireux d'acquérir une échoppe plutôt qu'un appartement avec terrasse mais n'ayant pas le pouvoir d'achat pour s'orienter vers des quartiers plus centraux et forcément plus chers tels que Jardin Public ou Les Chartrons. On y trouve des biens entre 3.500 et 3.700 euros du m2. Une maison de 130 m2 avec 130 m2 de jardin rue de Vincennes avec une jolie décoration et aucuns travaux à prévoir s'est vendue en 1 mois et demi à 505.000 euros, soit 20.000 euros en dessous du prix de mise en vente.

    Nouveau quartier en vogue, Saint-Michel-Capucins (au bord de la Garonne au sud de Bordeaux) était « peu attirant il y a encore 5 ans. Un vaste programme de rénovation a redynamisé et redoré ce quartier qui séduit désormais résidents et investisseurs », relève Clément Kaufmann.

     

    - - - - - -

    lien vers l'article original :  http://patrimoine.lesechos.fr/immobilier/prix/0211166851816-bordeaux-une-ville-prisee-des-investisseurs-2018124.php#xtor=RSS-40

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

    Traditionnellement, deux fois par an (en février et en juillet de chaque année), c'est la braderie dans le centre ville de Bordeaux durant trois jours, du jeudi au samedi suivant. Aujourd'hui jeudi 21 juillet, c'était le premier jour de la braderie d'été 2016 dans les principales rues commerçantes ...

      

     

    en entrant dans la rue Sainte Catherine par la place de la Comédie 

    Tout à l'heure vers 19H00, des milliers de personnes déambulaient rue Sainte Catherine.

     

    * * * *

     

     

     la braderie à Bordeaux durant trois jours,

    c'est plus de 700 commerçants

    400 sédentaires devant leurs pas de porte + 300 non sédentaires

     

    et plus de 200.000 visiteurs du jeudi au samedi, et des animations tous les soirs.

     

     

    les entrées de la rue Sainte Catherine sont sécurisées, au cas où ...

    Les entrées des rues commerçantes sont particulièrement sécurisées cette année, avec des véhicules de la police stationnés à chaque entrée devant des barrières et les plots hydrauliques ... 

     

     

     

     

    la foule sur plus de 1,5 km rue Sainte Catherine                            la cohue rue Sainte Catherine sur plus de 1500 m et alentours (photo Sud-Ouest)

     

     

     

    on ne se sent jamais "seul" à Bordeaux !!!

    pas le temps de s'ennuyer ...

     ... il s'y passe toujours quelque chose.

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

    Depuis le 30 mai dernier et après deux ans seulement à Bordeaux, me voilà donc ' transféré " de quelques 250 mètres du cours Chapeau Rouge aux Allées de Tourny. 

    Pas un grand bouleversement géographique bien sûr, mais juste un changement de quartier. Du coup, j'ai modifié mon trajet appartement/bureau (moins de 10 mn à pieds).

    Désormais, le parcours le plus pratique et le plus rationnel pour moi, c'est de traverser le 'triangle d'or" Bordelais, c'est à dire un triangle géographique délimité par le cours Clémenceau, le cours de l'Intendance et les allées de Tourny, périmètre considéré comme la vitrine du luxe bordelais. L'un des quartiers les plus chics de Bordeaux.

    Alors voici mon trajet quotidien en photos, des allées de Tourny vers la rue Castelmoron ...

     

     

    = = = = = =

     

     

    Il y a deux sorties (ou entrées) possibles de mon bureau : la plus " chic " c'est celle du n° 10 des allées de Tourny.  Mais la plus pratique et surtout la plus discrète, c'est la porte qui débouche sur la rue Jean-Jacques BEL ... 

     la rue Jean-Jacques BEL

    par la sortie rue Jean-Jacques BEL, je me dirige à gauche vers la place du Chapelet et l'église Notre-Dame ...

     

     

    - - - - - - - - - -  

     

     

    la superbe façade de l'église Notre-Dame

    me voilà place du Chapelet, sur le parvis de l'église Notre-Dame (autrefois appelée Saint-Dominique), une église de style dominant baroque construite fin XVIIe siècle. Sa superbe et remarquable façade mériterait aujourd'hui un bon rafraîchissement ... elle est magnifique.

     

     

    - - - - - - - - - -

     

     

    en regardant sur ma gauche, je peux apercevoir l'une des deux entrées voutées du passage Sarget (voir mon article du 13 janvier 2016)

    en sortant de la rue Jean-Jacques Bel, un regard à gauche vers le passage Sarget et la superbe façade de l'église Notre-Dame

     

    - - - - - - - - - -  

     

    puis je me dirige vers la droite, pour traverser la place du Chapelet vers l'entrée de la cour Mably ...

    je traverse la place du Chapelet et je me dirige sur la droite vers la cour Mably

     

     

    - - - - - - - - - -  

     

    ... je passe alors devant la statue de Francisco José de Goya, le célèbre peintre Espagnol en exil à Bordeaux depuis septembre 1824 jusqu'à sa mort le 16 avril 1828 (au n° 57 cours de l'Intendance, à deux pas d'ici) ...

    la statue de Francisco José de GOYA à l'entrée de la cour Mably

     

     

    - - - - - - - - - -  

     

     et me voilà devant l'entrée de la cour Mably ...

    place du Chapelet voilà l'entrée de la cour Mably

     

    - - - - - - - - - -  

     

    je passe sous le porche, et je suis à l'intérieur de la cour Mably, l'ancien couvent des Dominicains, puis des Jacobins  ... devenu aujourd'hui le siège de la Chambre Régionale de la Cour des Comptes et dont certaines salles accueillent aussi des manifestations sociales et culturelles de la ville de Bordeaux ...

    l'entrée dans la cour Mably par la place du Chapelet

     

     

    - - - - - - - - - -

     

     

    voici la plaque installée à l'entrée de la cour Mably (par la place du Chapelet) ...

    plaque à l'entrée de la cour Mably (par la place du Chapelet)

     

     

     - - - - - - - - - -

     

     

    je continue sur ma droite sous les arcades de l'ancien couvent, très souvent le lieu choisi par les photographes professionnels pour immortaliser des couples en tenues de mariés ...

    je traverse la cour Mably sous les arcades de l'ancien couvent

     

    - - - - - - - - - -

     

    derrière moi pour sortir de la cour Mably, je longe une immense salle occupée par la Mairie de Bordeaux pour des expositions et autres manifestations culturelles ...

    derrière moi, en sortant de la cour Mably

     

     

    - - - - - - - - - -

     

     

    ... puis j'emprunte la sortie vers la place des Grands Hommes ...

    les grilles de la sortie de la cour Mably vers la place des Grands Hommes

     

     

    - - - - - - - - - -

     

     

    en sortant sur ma gauche, je longe la galerie des Grands Hommes sur 50 mètres environ ...

    en longeant la place des Grands Hommes Sur la place des Grands Hommes, un ancien marché municipal a été remplacé en 1990 par un centre commercial ou plutôt une galerie marchande du même nom. Six rues convergent vers cette place : la rue Montaigne, la rue Diderot, la rue Voltaire, la rue Montesquieu, la rue Buffon et la rue JJ Rousseau d'où la dénomination "des Grands Hommes" (dont deux illustres Bordelais : Montaigne et Montesquieu).

     

    - - - - - - - - - -

     

     

    en traversant la rue Voltaire, je jette un petit coup d'œil sur ma gauche vers la tour Pey-Berland (à mon arrivée à Bordeaux, pour moi elle a souvent été un repère avec sa statue dorée ... pour rejoindre mon quartier !)

    un coup d'oeil vers Pey Berland en coupant la rue Voltaire

     

     

    - - - - - - - - - -

     

    puis j'arrive rue Montesquieu, et je laisse derrière moi l'une des entrées de la galerie des Grands Hommes

    l'entrée de la galerie des Grands Hommes, côté rue Montesquieu

     

     

    - - - - - - - - - -

      

    et je commence à remonter la rue Montesquieu (200 mètres à peine) vers le cours de l'Intendance et la place Gambetta ...

    je remonte toute la rue Montesquieu jusqu'au cours de l'Intendance

     

     

    - - - - - - - - - -

     

     

     au bout de la rue Montesquieu, je dépasse la façade de l'ancien Théâtre Français ...  

    la façade de l'ancien théâtre Français devenu un complexe cinéma, et au fond la place des Grands Hommes. 

    Après la construction du Grand Théâtre, l'activité théâtrale à Bordeaux s'est développée et plusieurs théâtres moins importants furent créés. Le plus connu appartient au XVIIIe siècle : c'est le Théâtre Français. L'architecte Jean-Baptiste Dufart l'édifia sur un terrain triangulaire aux côtés inégaux. Les travaux ont commencé en 1793 pour ce terminer en 1800. Aujourd'hui le Théâtre Français abrite un autre genre de spectacle : c'est un "complexe" cinéma CGR qui abrite de nombreuses salles mais qui a conservé  toutes ses très belles structures d'origine.

     

     - - - - - - - - - -

     

     

     et j'arrive cours de l'Intendance en me dirigeant vers la place Gambetta (au fond) ...

    en sortant de la rue Montesquieu sur le cours de l'Intendance, vers la place Gambetta

     

     

     - - - - - - - - - -

     

    derrière moi, je laisse la rue Montesquieu à gauche (derrière l'arbre), et le cours de l'Intendance à droite avec ses nombreuses boutiques de luxe ...

    au bout du cours de l'Intendance, en regardant vers la rue Montesquieu à gauche.

     

     

    - - - - - - - - - -

     

     

    je passe devant la porte Dijeaux, et je suis presque chez moi ... 

    en passant devant la porte Dijeaux, à 150 m de chez moi

     

     

     - - - - - - - - - -

     

     

    en descendant la rue Bouffard (rue dont les boutiques sont essentiellement dédiées à la musique, aux bijoux et aux galeries d'art) ... pour arriver chez moi, rue Castelmoron avec mon voisin, le Musée des Arts Décoratifs.

    je descends la rue Bouffard vers l'Hôtel de Ville (au fond) pour arriver rue Castelmoron (la 4ème rue sur la droite)

     

    ... / ...

     

     

     

     voilà mon trajet quotidien pour aller ou revenir du bureau, soit environ 700 mètres au milieu du cœur historique de Bordeaux. On peut aimer ou ne pas aimer ... moi j'apprécie cet environnement, j'adore mon quartier et cette ville de Bordeaux où il fait si bon vivre, avec ses habitants et ses commerçants si sympas !!!   

       Merci Bordeaux .... 

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

      

     

     

    la folie n'a toujours aucune limite ! 

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

     

    "YES" ... ouf enfin dehors !  

     

     

    bon, çà c'est fait ... et même au foot, l'Islande les a virés de l'Euro 2016,

    ... et maintenant, si on rebouchait le tunnel sous la Manche ?????

     

     

     

     

     

     

     

      

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

      

     

    tout près des 40° cet après-midi en plein centre ville à Bordeaux. Dans nos bureaux, avec notre climatisation, notre double vitrage et les yeux rivés sur nos écrans d'ordinateurs, nous sommes isolés de la frénésie ambiante qui habite tout le centre ville Bordelais autour de nous.

    Alors ce soir malgré les nuages très orageux qui arrivent tout droit du bassin d'Arcachon, la tentation est trop forte de prendre l'air et de profiter de cette soirée au bord de la Garonne, où il doit se passer tellement d'événements ... alors il faut voir çà, et c'est parti pour un petit quart d'heure à pieds et nous y voilà ...

      

    - - - - - -

     

    pas de match de foot de l'Euro 2016 ce soir, ni à Bordeaux ni ailleurs, donc moins de supporters et normalement moins de cohue. Alors on se présente devant la fameuse "Fan zone" Bordelaise, place des Quinconces ...

    mais avant d'entrer, quelques obligations sécuritaires s'imposent avec fouilles minutieuses, palpations corporelles et consignes obligatoires (le périmètre est bien hyper sécurisé, c'est contraignant mais c'est bien rassurant !!! ). 

     

     21h45 : çà y est, l'entrée est passée , nous voilà dans la "Fan zone" aux pieds du monument des Girondins...

    H

     

     

    - - - - - -

     

     

    au milieu des stands des nombreux partenaires de l'UEFA, se situe la scène où chaque soir diverses animations doivent distraire les visiteurs de tous les pays ...

     au programme ce soir, c'est WIT FM qui propose un concert avec MAKASSY, TIBZ, Damien LAURETTA, Axel TONY, June The Girl, John MAMANN, BROKEN BACK et BOULEVARD DES AIRS.

     

    - - - - - -

     

     

    vers 22H00 c'est John MAMANN sur la scène ...

     

     

    - - - - - -

     

     

    puis c'est au tour de BROKEN BACK  (que j'ai vraiment beaucoup aimé) :

     

     

     

    - - - - - -

     

    et vers 23H00, c'est BDA (Boulevard des Airs) qui arrivent sur scène avec tous leurs succès ...

     

     

    - - - - - -

     

    très vite avant même la fin du concert, on se précipite 300 mètres plus bas vers la place de la Bourse où doit être présenter un magnifique "son et lumières" à l'occasion de "BORDEAUX fête le vin" ...

     

    et déjà les quais sont bloqués à la circulation, obstrués par la foule ...

     

     

    - - - - - -

     

    puis les images magnifiques viennent animer les façades de la place de la Bourse  ...

     

     

     

     

     

    et tout çà se termine au milieu de la nuit, par un super feu d'artifice tiré sur des barges au milieu de la Garonne.

      

     

     et c'est comme çà tous les soirs jusqu'à dimanche ... voilà pourquoi :

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     UNE SEMAINE DE FEU ...

    çà va être chaud, très très chaud !!!

     

    La semaine qui vient de débuter ne va sûrement pas démentir les statistiques touristiques de 2015 à Bordeaux  (cf. mon article précédent) :

    - depuis hier lundi, des dizaines de milliers de supporters Espagnols et Croates envahissent les places et inondent toutes les rues du centre ville sous une température de 30° (et 37° annoncés demain)

    - ce soir la fête de la musique avec des animations organisées et improvisées dans tous les coins de la ville

    - demain matin, le début des soldes avec des cohues monstrueuses à Mériadeck et autour de la rue Sainte Catherine

    - demain soir commence la 10ème édition de " Bordeaux fête le vin ".  Et jusqu'à dimanche soir, plus de 500.000 visiteurs attendus tout le long des quais de la Garonne !!!

    - auxquels s'ajoutent les milliers de touristes hebdomadaires arrivés par cars, avions et paquebots  ...

    bref, de plus en plus compliqué (sinon impossible !!!) de circuler à Bordeaux car même les rotations des tramways ont été perturbées par la foule cet après-midi  ... mais le plus surprenant et le plus magnifique dans tout ce "bazar" c'est que supporters Espagnols, Croates , festivaliers, touristes "ordinaires" et Bordelais : tout le monde "communie" avec le même bon état d'esprit chaleureux et festif ...

    c'est aussi pour tout çà qu'on se sent bien à Bordeaux !!!

     

    installation de "Bordeaux fête le vin" devant l'Aegean Odyssey à quai

    Sur les bords de la Garonne, du quai Louis XVIII au quai Richelieu, "Bordeaux fête le vin" s'installe ...

       installation de "Bordeaux fête le vin" devant le Seven Seas Voyager            

     extrait du Parisien Economie : http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/en-plein-euro-de-football-bordeaux-celebre-sa-10e-fete-du-vin-21-06-2016-5901931.php

     ======

     

    de l'autre côté, face aux quais, la "fan zone" de l'Euro Foot 2016" ... 

    face aux quais, la fan zone de l'Euro Foot 2016

     

    = = = = = =

     

    dès lundi après-midi, les supporters Espagnols arrivent par milliers ...

    quai Richelieu, les Espagnols envahissent les bars ... supporters Espagnols sur les allées d'Orléans

     

     = = = = = =

     

    lundi en fin d'après-midi place Gambetta, les premiers Croates débarquent ...

    en fin d'après-midi, les Croates arrivent ...

     

     = = = = = =

     

    ce mardi en début d'après-midi à 13H15, la "fan zone" Euro Foot 2016 s'est déplacée de 200 m, obstrue l'entrée de la rue Sainte Catherine et envahie la place de la Comédie en pertubant la circulation des tramways  ...

     

    = = = = = =  

     

    mardi à 18H00 juste devant nos bureaux (soit 3H00 avant le match) çà y est ... la pagaille s'est vraiment installée, supporters de foot, touristes, badauds et curieux s'entremêlent dans un excellent esprit sous un soleil de plomb !!!

    les supporters Espagnols restent les plus démonstratifs    le parvis du Grand Théâtre envahi par une foule disparate et joviale

     

     = = = = = =

     

    et les Espagnols très démonstratifs, occupent le manège permanent (pour enfants) des allées de Tourny ...

    Espagnols sur le manège mytique des allées de Tourny

     

    = = = = = =

     

    mardi 21 juin à 19h00 : les supporters Croates sont installés place de la Comédie devant l'Opéra et le Grand Hôtel ...

    l'accés du Grand Hôtel (palace 5*) pertubée  les supporters Croates installés devant le Grand Hôtel 5*

     

     = = = = = =

     

    mais ce soir 21 juin 2016, c'est aussi la fête de la musique, alors après avoir fréquenté les supporters de l'Euro 2016, je finis la soirée dans la cour du Musée des Arts Décoratifs et du Design (mon voisin d'en face, car mon appartement se situe à 10 mètres à peine derrière le mur de droite) ...  

     concert dans la cour du Musée des Arts Décoratifs

     

    concert dans la cour du Musée des Arts Décoratifs

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    ce soir quai Louis XVIII - 2 paquebots de croisière en escale : l'Aegean Odyssey (pavillon Panama) et derrière le Seven Seas Voyager (pavillon Bahamas).

     

    autobus "Visio Tour" Bordeaux, place de la Comédie          - terrasses de cafés Cours de l'Intendance vers la place Gambetta

     

     Cet article de Sud-Ouest ne fait que confirmer les impressions de tous ceux qui comme moi habitent ou fréquentent le centre de Bordeaux quotidiennement : de plus en plus de touristes visitent et apprécient la capitale Aquitaine.

    Je peux en témoigner : Bordeaux est une ville où il fait très bon vivre ; chaque quartier a son charme et son attrait particulier où chacun peut assouvir sa curiosité et satisfaire ses envies.

    Le bilan touristique à Bordeaux en 2015 célèbre une année "record", et il y a fort à parier que 2016 devrait battre les chiffres de l'année précédente ...

     

      ========

    article Sud-Ouest du 14 juin 2016 :

    Bordeaux : une année touristique record, avec 6 millions de visiteurs

            Pour la première fois, la métropole bordelaise se classe première agglomération de France, derrière Paris.   ©archives quentin salinier

     

    Ce n'est un secret pour personne : en l'espace de quelques mois, Bordeaux est devenue une destination à la mode, que ce soit pour les Français ou pour les Européens. Il ne passe plus une semaine sans qu'un sondage ne fasse de la capitale girondine - élue meilleure destination européenne l'an passé - LA ville à venir découvrir.

     
    Mention au tourisme fluvial

    Il faut dire qu'avec près de six millions de visiteurs, le dernier exercice est à classer dans la colonne du jamais vu. Pour la première fois, la métropole bordelaise se classe première agglomération de France (derrière Paris) en terme de taux d'occupation des hôtels et autres structures d'accueil (68,01 %) et de revenu par chambre (52,41 €). Dans cette lignée, l'aéroport de Bordeaux-Mérignac, avec 5,3 millions de passagers en transit, a lui aussi vécu une année historique.

    Si la clientèle reste majoritairement française, elle se diversifie avec des voisins européens (Allemagne, Grande-Bretagne et Espagne en tête) toujours plus friands de venir découvrir les quais ou encore la porte Cailhau, site patrimonial le plus apprécié (80 000 visiteurs en 2015). Les touristes venus du monde entier sont eux aussi de plus en plus nombreux. Les Chinois (+ 32 %) mais aussi les Américains (+ 26 %) affluent.

    Et qui dit affluence dit retombées économiques. Pour l'agglomération, les professionnels du secteur et l'office de tourisme lui-même. En 2015, ces retombées sont évaluées à 926 millions d'euros, faisant vivre près de 6 300 personnes. Sur les six millions de touristes qui sont passés dans la métropole bordelaise, l'office de tourisme en a capté 854 000 (+ 21 %).

    Tourisme de loisirs, patrimonial ou séjours d'affaires : tous les types de séjours et d'activités ont connu une croissance forte auprès de la structure, avec une mention spéciale pour le tourisme fluvial (+ 62 %). « Sa capacité de croissance est très importante, a-t-il lancé. C'est une filière très riche que nous pouvons encore développer. »

    Reconnaissance internationale

    Cette bulle touristique se traduit également par des retombées médiatiques. Avec 255 journalistes accueillis (dont 197 étrangers), Bordeaux a là aussi atteint un record historique. « Cette reconnaissance internationale nous satisfait et nous surprend un peu aussi », avouait Stephan Delaux.

    Pas sûr que cette tendance change avec l'accueil des matchs de l'Euro - dont les données montrent une augmentation nette - et la mise en activité de la Cité du vin. L'office de tourisme mise d'ailleurs sur ces deux événements majeurs pour confirmer le dynamisme de la métropole.

    La fête du vin, événement fédérateur

    Du 23 au 26 juin, Bordeaux organise sa désormais traditionnelle manifestation Bordeaux fête le vin. Cette année sera particulière puisqu’elle sera celle du dixième anniversaire de l’événement. Alors pour marquer le coup, et attirer toujours plus de visiteurs, Bordeaux n’accueillera pas une ville hôte comme à l’accoutumée, mais bien dix. Entre autres, Bilbao, San Francisco, Cap Town ou encore Porto seront mises à l’honneur pendant les quatre jours de festivités.

    Les organisateurs ont voulu faire un événement de « plus grande ampleur », « plus qualitatif ». Finis les stands en toile, place désormais à des stands en dur, de type construction modulaire ou containers pour afficher ses bars à vin éphémères. Enfin, un pass numérique RFID remplacera l’ancien pass papier et permettra aux visiteurs de « passer d’un pavillon à un autre » en toute simplicité.

    Une spécificité

    Le public pourra profiter d’animation autour du miroir d’eau (qui fête lui aussi ses 10 ans), d’un concert à Darwin autour de la dégustation de vin bio ou encore de spectacles son et image. Sans compter le fameux feu d’artifices.

    Depuis plusieurs années, la commune a fait de l’organisation de manifestations thématiques, autour du fleuve, du vin et de son terroir en général, une spécificité. Chaque année, ces rendez-vous, qui s’étalent sur plusieurs jours d’affilée, attirent toujours plus les foules. « Ce sont des événements fédérateurs qui attirent le public », expliquait Nicolas Martin lors de l’assemblée générale.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

    10 juin 2016 

    Bordelais depuis deux ans ...

     

    Il y a deux ans aujourd'hui, je "débarquais" à Bordeaux ...

    ma première "grande mutation" après plus de 32 ans de carrière à Poitiers et sa région proche (*)

    J'ignorais tout de cette grande ville, de sa métropole, de ses transports en commun, de ses commerces et de ses habitants, je ne connaissais qu'un seul des vingt collègues de mon équipe ; trois semaines d'hôtel et je m'installais à Pey-Berland dans un quartier de Bordeaux dont j'ignorais totalement l'environnement.

    Un départ vers l'inconnu ...

     Mais deux ans après, je suis désormais beaucoup plus attaché à Bordeaux qu'à Poitiers.

    J'y suis heureux et je veux y rester !!!

     

                                                                

                                                             

     

                                  

     (*).  Pardon à toutes les personnes qui me sont chères et dont je me suis éloigné sans forcément donner de nouvelles régulières par pudeur ou par "connerie" (mais j'en ai tellement entendu de toutes sortes à l'occasion de mon départ de Poitiers ... !!!). 

    Je ne vous oublie pas, et puis je ne suis pas si loin, alors venez me voir chez moi à Bordeaux , ma porte et mon cœur  sont toujours ouverts à ceux qui les sollicitent ... je vous attends et vous accueillerai avec plaisir !!!!

                                                                                                                                                     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

     

     

    J - 2 

     

     

    çà commence vendredi prochain, mais déjà les infrastructures de la "FAN ZONE" sont installées place des Quinconces, aux pieds du monument des Girondins, à 150 m de mon bureau ...

    L'Euro 2016 à Bordeaux, c'est cinq matches au nouveau stade et 60.000 visiteurs potentiels chaque jour dans la "Fan Zone"  en plein centre ville du 10 juin au 10 juillet !!!

    Quelques angoisses justifiées pour les riverains et pour beaucoup de Bordelais ... mais aussi la fierté d'accueillir des milliers de touristes étrangers en plus dans notre belle ville de Bordeaux, déjà bien prisée par de très nombreux visiteurs en temps ordinaire.

     Que la fête soit belle pour tous les vrais supporters de chaque pays ...

    et bienvenue à Bordeaux !

     

      

     

    Fan zone de l'Euro 2016

     
    Du vendredi 10 juin 2016 au dimanche 10 juillet 2016 aux Quinconces.
         
    Place des Quinconces, la plus grande Fan zone de France après celle de Paris proposera gratuitement la retransmission des matches autour d'une programmation événementielle.
     
     

     

    Les 51 matchs seront retransmis sur un écran géant de 166m2. Entièrement gratuite, cette Fan zone sera un espace d'animations sportives, culturelles, digitales et ludiques. Elle pourra accueillir jusqu'à 62 000 personnes pour les affiches les plus prestigieuses et elle sera dotée d'un dispositif de sécurité renforcé (double barriérage, palpation systématique, vidéo protection, détecteurs de métaux, consignes).

     

    Les espaces de la Fan zone :

    • Zone animation : ouverte de midi à 1h du matin                                                                                    - Capacité 12 500 personnes - Ecran de 35 m2 et scène d'animation de 50 m2                                             - 5 restaurants bordelais et 2 espaces restauration rapide                                                                          - 1 espace associatif de 100 m2
      De 12h30 à 20h30 chaque jour, bénéficiez de six ateliers footballistiques.

     

    • Zone de retransmission des matchs : ouverte 1h30 avant le premier match de la journée                       - Capacité 50 000 personnes                                                                                                                   - Ecran géant de 166 m² et scène d'animation de 100 m2                                                                          - 7 pôles de restauration rapide                                                                                                               - 1 stand Bordeaux Métropole                                                                                                                 - 10 stands partenaires UEFA

     

    • Zone média et hospitalité : 1200 m2 d'espace entreprises                                                                     - 1 centre média


     

     

     

    Les matchs de l'EURO 2016 à Bordeaux :

     
    du samedi 11 juin 2016 au samedi 2 juillet 2016
    Stade de Bordeaux
     
    Le Nouveau stade de Bordeaux accueillera cinq matches de l'EURO 2016. 4 matchs de poule et un quart de finale.
     
     

    Calendrier

     
       
           Galles - Slovaquie       Le 11/06/2016 Stade de Bordeaux
           
           Autriche - Hongrie       Le 14/06/2016 Stade de Bordeaux
          
           Belgique - Rép. d'Irlande       Le 18/06/2016 Stade de Bordeaux
           
           Croatie -Espagne       Le 21/06/2016 Stade de Bordeaux
           
           Quart de finale        Le 02/07/2016 Stade de Bordeaux
      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • le nouveau "quartier" où je vais bosser

    "Déménagement" cet après-midi du cours Chapeau Rouge vers les allées de Tourny pour un nouvel environnement de travail lundi prochain.

    Toujours un beau quartier, un beau bureau mais la perte de quelques collègues bien sympas. Et encore plus près de mon appartement.

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique