• - les "amis" de FACEBOOK ...

     

     

     

    Facebook par ci, Facebook par là ... les réseaux sociaux et Facebook en tête sont devenus des phénomènes de société.

    J'ai moi-même détenu un compte Facebook il y a quelques années ... pour voir et tester, mais assez rapidement abandonné et fermé car je n'ai jamais pu apprécier cet univers d'esbroufes, de "mas-tu vu" et de faux amis. 

     Je profite donc de cet article de Sud-Ouest (ci-dessous) relatif à une quelconque affaire judiciaire, pour vous donnez mon sentiment sur ce qui n'est selon moi qu'un "miroir aux alouettes" et le royaume du faux semblant (même s'il est vrai que tout dépend de la façon dont on s'en sert ...).

    En ce qui me concerne, quelques mois m'ont suffi,

    et mes "vrais amis" se manifestent autrement !

     

     

     

     = = = = = = = = = = = = = = = = =

     

    Non, un ami Facebook n’est pas un vrai ami

     

     A la une Sud-Ouest Eco Réseaux Sociaux - Publié le 06/01/2017 à 19h03 par SudOuest.fr

     

     

    "Le terme d’ami employé pour désigner les personnes qui acceptent d’entrer en contact par les réseaux sociaux ne renvoie pas à des relations d’amitié au sens traditionnel du terme", estime la Cour de cassation.   PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

     

     

    C’est le sens d’une décision de la Cour de cassation, qui confirme les premières conclusions de la Cour d’appel de Paris

    Voir la justice se prononcer de façon très officielle sur la qualité des amis que les usagers de Facebook peuvent avoir sur le réseau social peut paraître cocasse. La décision rendue jeudi par la Cour de cassation répond toutefois à une affaire très sérieuse.

    A l’origine, une procédure disciplinaire prise à l’encontre d’un avocat du barreau de Paris, raconte Le Monde. Sanctionné par le Conseil de l’ordre des avocats, celui-ci a contesté cette décision en mettant en avant le fait que des membres de la formation l’ayant sanctionné étaient "amis Facebook" avec des personnes impliquées dans le dossier, dont la plaignante.

    Pas des relations d’amitiés "au sens traditionnel du terme"

    Dans un premier temps, la Cour d’appel lui avait donné tort, considérant que le fait d’être "en contact par les réseaux sociaux ne renvoie pas à des relations d’amitié au sens traditionnel du terme" et que "l’existence de contacts (…) sur le Web ne suffit pas à caractériser une partialité particulière", rapporte le quotidien du soir.

    La Cour de cassation a donc confirmé ces conclusions : "Le terme d’'ami’ employé pour désigner les personnes qui acceptent d’entrer en contact par les réseaux sociaux ne renvoie pas à des relations d’amitié au sens traditionnel du terme", affirme-t-elle.

    Elle ajoute que "l’existence de contacts entre ces différentes personnes par l’intermédiaire de ces réseaux ne suffit pas à caractériser une partialité particulière, le réseau social étant simplement un moyen de communication spécifique entre des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt, et en l’espèce la même profession".

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    vanille
    Dimanche 15 Janvier à 17:11

    La dessus je suis comme toi Pat, facedebook c'est nul et comme toi il ne m'a suffit que de quelques mois pour voir  la nullité de ce site et du coup de supprimer mon compte. Je ne le conseille à personne ce site !!!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :